Burn Out des professions de santé:
le point de vue du psychiatre

  

Pr J.G. ROHMER
CHRU Strasbourg
 

Jeudi 28 février 2008
section de Sarreguemines

 

« Quand je suis sortie de l’école, j’étais enthousiaste : je pensais à tout ce que j’allais pouvoir faire pour aider tous ces gens…
Et puis progressivement je me suis rendue compte que ça ne servait à rien. Quand les gens vont mieux, ils se moquent bien de ce que tu as pu faire pour eux… et puis il y a tous ceux qui ne s’en sortiront jamais… au début, ça m’a révolté, maintenant, je suis blindée.
Je continue à faire mon métier, mais je travaille comme une automate: je fais les gestes nécessaires, mais à l’intérieur c’est vide…
Je n’y crois plus…
j’attends les jours de congés.
Je vis ailleurs… »

 

Définitions du Burn Out

bullet

Le Burn Out n’est pas la fatigue au travail

bullet

Le Burn Out évoque l’idée de combustion totale.

bullet

En français, on parle d’épuisement professionnel, voire de sujet « cramé ».

Les composantes du Burn Out

bullet

Le Burn Out comprend :

bullet

Un épuisement professionnel,

bullet

Un épuisement émotionnel,

bullet

Le développement des attitudes négatives à l’égard des patients,

bullet

Une perte de l’estime de soi.

Les dérives du concept

bullet

Le Burn Out fait parler de lui.

bullet

Comme tout concept psychologique, il est populaire.

bullet

Comme tout concept psychologique, les médias l’ont transformé, élargi, dilué et perverti.

bullet

C’est devenu un mot sans relation avec le concept originel.

Fatigue et travail : un concept ancien

bullet

Les travaux du Dr. TISSOT au XVIIIème siècle sur les pathologie mentales d’origine professionnelle.

bullet

1957 : apparition du concept de dépression, d’épuisement.

bullet

Années 60 : développement du concept de Burn Out

Conceptualisation du Burn Out

bullet

Gestion de la relation thérapeutique.

bullet

On parle beaucoup des effets de la relation thérapeutique sur le patient et rarement sur le soignant.

bullet

Stress des professions d’aide.

bullet

Les études faites sur le milieu médical sont alarmantes (toxicomanie, alcoolisme, suicide, etc…)

bullet

L’espérance de vie d’une femme médecin aux Etats Unis est inférieure de 10 ans à celle de la population générale.

Burn Out … spécificité du concept ?

bullet

« Si on agrandi le filet on attrape plus de poissons mais des espèces les plus diverses. »

bullet

Il y a nécessité concernant les rapports entre le stress et le travail, à limiter le champ du Burn Out aux risques de se noyer :

bullet

« le Burn Out est un syndrome d’épuisement physique et émotionnel qui conduit au développement d’une image de soi inadéquate, d’attitude négative au travail avec perte d’intérêt et de sentiments pour les patients. »

Burn Out et épuisement émotionnel

bullet

L’épuisement émotionnel =

bullet

Sentiment de vide, fatigue, absence d’émotions,

bullet

Découragement, sentiment d’abandon ou d’impuissance,

bullet

Apathie, passivité,

bullet

Froideur, dureté, maîtrise absolue des affects.

bullet

Possibilité de réactions violentes et explosives.

Evolution de l’épuisement émotionnel

bullet

Lutte par l’hyperactivité stérile.

bullet

Surinvestissement et diminution du rendement.

bullet

Dénégation farouche des troubles.

bullet

Fuite des situations anxiogènes et notamment refus du contact avec le patient.

Le syndrome de dépersonnalisation

bullet

Ce n’est pas une dépersonnalisation au sens psychotique du terme.
Il s’agit de désinvestissement :
bullet

du soin, du patient

bullet

avec froideur, désintérêt, distanciation du   malade et mise en avant de la maladie

bullet

relation médecin-malade parasité par le cynisme, l’agressivité.

bullet

Conduite de mise à distance avec oubli de rendez-vous, multiplication des pauses, bureaucratisation.

bullet

Généralisation de l’attitude négative avec :
bullet

résistance à tout changement,

bullet

critique constante des institution et des pairs.

bullet

Enfin, surinvestissement dans l’isolement du travail avec sentiment d’omnipotence paranoïaque.

Dimension du déni et Burn Out

bullet

La dimension de déni est une lutte contre la dépression.

bullet

Le sujet résiste à accepter l’aide car il ne veut pas reconnaître les problèmes.

Diminution de l’accomplissement personnel

bullet

Il y a en général perte de motivation, désinvestissement progressif.

bullet

Se manifestent aussi des sentiments d’échec, de culpabilité, d’angoisse et d’inutilité.

bullet

A ce stade apparaissent l’absentéisme, les changement d’orientation professionnelle, les demandes itératives de formation et tous les moyens d’évitement du contact avec le patient.

Développement et dynamique de l’épuisement professionnel

bullet

Epuisement professionnel = processus insidieux avec différentes phases.

bullet

« Le Burn Out peut être quelque chose de temporaire comme un rhume, de plus sérieux comme une bronchopneumonie ou de terminal comme un cancer du poumon. »

Modèle d’Edelwich et Brodsky

C’est un désillusionnement progressif en plusieurs étapes :

  1. - Enthousiasme idéaliste avec hyperénergie et attente irréaliste,

  2. - Suridentification avec les patients et dépense d’énergie inefficace.

  3. - Période de stagnation avec réapparition d’un questionnement sur la satisfaction des besoins personnels.

  4. - Interrogations sur l’efficacité du travail et la pertinence de sa valeur.

  5. - Apathie avec frustration chronique, évitement des patients : phase de déshumanisation et apparition de symptômes dépressifs.

Evolution à long terme du Burn Out

bullet

Le Burn Out persiste largement plus de 6 mois.

bullet

Le Burn Out est contagieux.

bullet

Une équipe hospitalière entière peut être « infectée » autour d’un individu en Burn Out

Effets de l’épuisement professionnel

bullet

Sensibilité des victimes du Burn Out à toute forme de maladie psychosomatique et psychofonctionnelle.

bullet

Abus médicamenteux, toxiques et alcoolisés.

Conséquences psychologiques et relationnelles du Burn Out

bullet

Irritabilité, angoisse,

bullet

Réactions paranoïaques de méfiance et de susceptibilité,

bullet

Troubles asthéniques, troubles de la concentration et de la mémoire,

bullet

Refus de communication et isolement familial,

bullet

Sentiment d’incompréhension de la part de l’entourage avec multiplication des conflits,

bullet

Développement de la suspicion et de la condescendance.

Conséquences organisationnelles

bullet

Absentéisme, turn-over,

bullet

Augmentation du nombre d’accidents du travail, évitement des contact avec les patients,

bullet

Conduite iatrogène = sujet tabou mais important = « fracture déontologique »

Causes du Burn Out

bullet

C’est la rencontre entre un contexte professionnel axé autour de la relation d’aide et des facteurs de personnalité.

bullet

Approche psychanalytique = centrée sur l’individu.

bullet

Approche psychosociale = centrée sur les organisations.

bullet

Cause individuelle ?

bullet

Le sexe : féminin +++ mais valorisation du travail féminin ?

bullet

L’âge : jeunesse = vulnérabilité

bullet

Charges familiales : mariage = protecteur…

bullet

Caractéristiques de l’emploi, niveau d’étude élevé = facteur de risque

bullet

Expérience professionnelle : période sensible entre la seconde et la sixième année de pratique.

bullet

Idéalisation = caractéristique du sujet inexpérimenté.

bullet

Burn Out = facteur de sélection.

bullet

Rareté des loisirs = facteur de risque +++ pour l’épuisement professionnel.

Causes du Burn Out – Evènements de vie

Pour la majorité des auteurs, les éléments stressants ne sont pas la cause directe du Burn Out
Néanmoins, l’accumulation d’événements peut influer sur la survenue d’un Burn Out si

bullet

- le sujet ne les contrôle pas,

bullet

- l’événement modifie sa position sociale,

bullet

- l’événement est très chargé affectivement.

Attention à l’attribution causale abusive !

Approche psychopathologique

bullet

« Le Burn Out est le deuil d’une impossible grande réussite »

bullet

Le candidat au Burn Out est exigeant vis-à-vis de lui-même, attaché à la réussite et à la reconnaissance personnelle.

bullet

Le candidat au Burn Out ne concilie pas vie équilibrée et idéal de dévouement excessif.

bullet

Cette image de soi grandiloquente est forgée en fonction de l’influence du milieu familial avec un désir de reconnaissance sociale qui répond au désir de reconnaissance parentale.

 

bullet

L’effort consacré au maintien de l’image idéale n’est pas imposé par le désir de l’individu mais bien par le regard des autres.

bullet

Donc, aucune activité ne pourra donner satisfaction à cause de ce désaccord fondamental.

Personnalité et choix d’une profession d’aide

Malheureusement, la personnalité à risque de Burn Out est naturellement attirée par les professions d’aide.

bullet

quête immodérée d’un idéal altruiste,

bullet

besoin de reconnaissance,

bullet

besoin de répondre toujours aux besoins d’autrui.

 

Les professions idéalisées

bullet

La vocation entraîne le Burn Out.

bullet

Le dévouement est une des caractéristiques principales touchant le soignant dans l’imagerie populaire.

bullet

Percée des séries médicales dans les médias.

bullet

L’image médiatique sublimée de la profession est un lourd fardeau pour le soignant.

bullet

Le public attend une conscience professionnelle sans faille et une disponibilité constante.

bullet

La culpabilité  pour le médecin de ne pas se conformer à cet idéal est énorme.

Motivations du choix professionnel

bullet

Motivation banale et consciente : l’humanitaire

bullet

Motivations réelles et inconscientes :
bullet

le besoin de sentir que quelqu’un a besoin de soi,

bullet

le besoin d’exercer un contrôle sur les autres,

bullet

le besoin de régler un conflit personnel.

bullet

Désir latent de garder des patients dans un état de dépendance…

Stratégies d’adaptation

bullet

Stratégie d’adaptation ne veut pas dire stratégie efficace.

bullet

La stratégie peut aggraver l’inadaptabilité du sujet à son environnement.
bullet

réaction active visant à résoudre le problème,

bullet

recherche de soutien,

bullet

distanciation et minimisation,

bullet

acceptation de la confrontation,

bullet

auto-blâme,

bullet

fuite, idéalisation de la réalité,

bullet

maîtrise de soi,

Stratégies néfastes dans le Burn Out

bullet

Isolation du patient et de sa maladie.

bullet

Passage à l’acte avec activisme et acharnement thérapeutique.

bullet

Anonymat et évitement de la relation patient-thérapeute.

bullet

Evitement des situations anxiogènes (exemple : patient incurable).

Stratégie collective de lutte contre le Burn Out

bullet

Malheureusement en désuétude…

bullet

Expression collective des problèmes.

bullet

Idéologie collective défensive (corporatisme)

bullet

Exutoires ritualisés à l’angoisse. (exemple : bizutage).

Sources professionnelles de Burn Out

bullet

Exigences physiques du travail.

bullet

Rythme de travail, perturbations du sommeil.

bullet

Charge de travail.

bullet

Hyper-technicité des soins.

bullet

Interruption dans les tâches.

bullet

Conflits de rôles : le sujet est amené à accomplir des tâches qu’il ne veut pas exécuter.

bullet

Ambiguïté de rôles = mauvaise définition des tâches.

Gestion de la relation thérapeutique = source de Burn Out

Soins =

bullet

ingratitude, agressivité, angoisse des patients,

bullet

confrontation à la mort,

bullet

culpabilité de l’impuissance,

bullet

échec par rapport au culte de la jeunesse.

bullet

échec dans l’éradication de la douleur,

bullet

confrontation avec les proches.

Les solutions à l’épuisement professionnel

bullet

Mesures préventives ou curatives.

bullet

Mesures individuelles ou organisationnelles.

Méthodes individuelles

bullet

Gestion du stress
bullet

gestion du temps,

bullet

gestion du réseau social,

bullet

amélioration des communications,

bullet

Méthode pharmacologique (+/-)

bullet

Groupe de parole +++

bullet

Approche psychothérapique individuelle à visée didactique.

Les mesures organisationnelles

bullet

Diminution des contraintes physiques.

bullet

Diminution des nuisances sonores.

bullet

Mise en place d’un tutorat pour les jeunes médecins.

bullet

Aménagement des temps de repos.

bullet

Possibilité de congés mobiles.

bullet

Instauration de journées de formation.

 

 

 

plan du site AMMPPU

accueil AMMPPU

AMMPPU
6 Quai Paul Wiltzer 57000 METZ
Tél : 03 87 31 98 98
Fax 03 87 32 07 14
email:
ammppu@wanadoo.fr

webmaster

un lien rompu? un oubli? une erreur? une coquille? pensez à le signaler
Sauf mention contraire, ce document est la propriété exclusive de son auteur
 et ne peut être en aucun cas diffusé sur quelque support que ce soit
 (web, messagerie électronique, papier, etc.) sans autorisation préalable.
La reproduction comme l'impression en sont réservées à un usage personnel.