Ségalen
Précédente ] Accueil ] Remonter ] Suivante ]

 

Victor Segalen (1878-1919)

écrivain voyageur et médecin

présenté par Michel Chillot
octobre 2003

 

Savez-vous que Victor Segalen auteur des Immémoriaux, roman ethnographe sur les Polynésiens était également médecin ?

Victor Segalen est né à Brest en 1878. Après des études classiques chez les jésuites, il entre à l'école de médecine navale de Bordeaux et publie sa thèse, Les Cliniciens ès lettres. Nommé médecin en 1902, il rejoint son poste à Tahiti, trois mois après le mort de Gauguin. De retour en France en 1905, il se marie et occupe un poste à l'hôpital maritime de Brest. 

Il publie les Immémoriaux en 1907, roman qui analyse les effets néfastes de l'évangélisation sur les Tahitiens. Privée de ses mythes et de sa langue, il assiste aux derniers moments de la civilisation maorie. Il entreprend l'étude du chinois en 1907-08, et part pour la chine en qualité d'élève interprète de la marine. D'août 1909 à janvier 1910, il accomplit une grande randonnée en chine centrale. 

A son retour de Pékin, il publie Stèles, recueil de poèmes. Un second grand voyage en Chine centrale lui permet de découvrir d'importants monuments funéraires de la dynastie des Han. Rappelé en France par la guerre, il publie Peintures (1916). D'abord médecin du 1° régiment de Fusilles marins en Belgique, il accompagne en Chine une mission chargée d'y recrutée de la main-d'œuvre. Épuisé, il rentre en France en 1918. 

Il sera retrouvé mort dans la forêt d'Helgoat le 21 mai 1919, tenant Hamlet dans sa main. Longtemps méconnu, Victor Segalen occupe désormais une place entre Claudel et Saint John Perse. Voyage et quête intérieur sont le moteur de l'œuvre de Segalen: 

Dans ce moule chinois, j'ai placé simplement ce que j'avais à exprimer

Rien à voir avec une littérature d'exotisme, telle que Pierre Loti la concevait.

Tempête Solide (extrait de Stèles)

Porte-moi sur tes vagues dures, mer figée, mer sans sans reflux ; Tempête solide enfermant le vol des nues et mes espoirs. Et que je fixe en de justes caractères, Montagne, toute la hauteur de ta beauté.

L'œil, précédant le pied sur le sentier oblique te dompte avec peine. Ta peau est rugueuse. Ton air est vaste et descend droit du ciel froid. Derrière le frange visible d'autres sommets élèvent tes passes. Je sais que tu doubles le chemin qu'il faut surmonter. Tu entasses les efforts comme les pèlerins les pierres: en hommage.

En hommage à ton altitude, Montagne. Fatigue ma route: qu'elle soit âpre, qu'elle soit dure; qu'elle aille très haut.

En te quittant pour la plaine, que la plaine a de nouveau pour moi de beauté!

Bibliographie

Documents utilisés pour la rédaction de cette contribution: Le Monde des Livres du samedi 16 décembre 1995 Encyclopedia Universalis, Tome 20 page 826 Les Immémoriaux, collection Terre Humaine

Oeuvres complètes de Victor Segalen, 
édition établie et présentée par Henry Bouillier, 
Robert Laffont, collection "Bouquins", 
tome I: 1334 pages, 29 €
tome II: 1098 pages, 28 €

A lire: 

Les Immémoriaux, collection Terre humaine, Plon
Voyages au pays du réel, oeuvres de Victor Segalen, édition présentée et annotée par Michel Le Bris, éditions Complexe, 1230 pages
Stèles, collection Poésie Gallimard
Odes, suivi de Tibet, collection Poésie Gallimard

Et sur le web:

Une bibliographie très complète:
http://www.scd.univ-paris3.fr/bibliogr/segalen/oeuvres.htm 

Un bon site sur Segalen
http://carnet-escale.chez.tiscali.fr/Celebres/Ecrivain/Segalen/celebre.htm

 

 

 

 

retour à l'index littérature

 

 

 

plan du site AMMPPU

accueil AMMPPU

AMMPPU
6 Quai Paul Wiltzer 57000 METZ
Tél : 03 87 31 98 98
Fax 03 87 32 07 14
email:
ammppu@wanadoo.fr

webmaster

un lien rompu? un oubli? une erreur? une coquille? pensez à le signaler