La nuit interdite. Serfaty.
Précédente Accueil Remonter Suivante

 

La nuit interdite

présenté par J.M.Bolzinger
Metz le 6 mars 2006

 

Thierry Serfaty a une nouvelle fois récidivé... pour notre plus grand plaisir

 

Après ‘Le sang des sirènes’ (prix du polar 2000), ‘le cinquième patient et ‘le gène de la révolte’, voici qu’il publie chez Albin Michel son nouveau thriller ‘La nuit interdite’.

 

Faites bien attention lorsque vous allez vous plonger dans ce livre prodigieux, vos nuits vont immanquablement se raccourcir et vous allez dangereusement repousser votre sommeil. Vous participerez alors à la nuit sans fin de Laurent Strelli qui est hanté par le souvenir de sa femme et de sa fille Léa, sauvagement assassinées et par l’image de l’assassin qui s’efface inexorablement de sa mémoire à chaque fois qu’il rêve. La seule façon de retrouver l’assassin et d’empêcher Laurent de sombrer dans un sommeil dévastateur qui efface sa mémoire et le plongera dans l’oubli absolu. Sur cette intrigue se greffent de nombreux rebondissements ainsi qu'un dénouement réellement inattendu.

 

Thierry Serfaty est médecin et a profilé son roman sur toutes les découvertes récentes en matière de sommeil. Il a approché ce fascinant savoir en se plongeant dans les travaux des professeurs Michel Jouvet, Pierre Magnin, Jean-Michel Gaillard et Jean-Louis Valatx. Tout au long du texte défilent de nombreuses substances pharmacologiques telles que le modafinil, le neuropeptide S, les amphétamines, certains IMAO qui permettent de vivre de longs mois sans sommeil paradoxal. Les cinq phases du sommeil, les tracés EEG, les rêves provoqués font progressivement partie du quotidien des enquêteurs eux-mêmes confrontés à des nuits bien chaotiques. Cette enquête va leur faire croiser des médecins qui les aident à comprendre

« dans quel univers ils refusent de se rendre en se barricadant dans l’insomnie, ils saisissent ce que cet univers cache et ce qu’ils y dissimulent eux-mêmes. »

Le sommeil n’apparaît plus comme

« le miroir des dysfonctionnements du corps et de l’esprit ni comme le signe d’une mécanique qui s’enraye mais comme le soin naturel et essentiel dont on dispose pour rétablir l’équilibre en soi. 

Thierry Serfaty est véritablement un ‘très bon’.

 

retour à l'index littérature

 

 

 

plan du site AMMPPU

accueil AMMPPU

AMMPPU
6 Quai Paul Wiltzer 57000 METZ
Tél : 03 87 31 98 98
Fax 03 87 32 07 14
email:
ammppu@wanadoo.fr

webmaster

un lien rompu? un oubli? une erreur? une coquille? pensez à le signaler
Sauf mention contraire, ce document est la propriété exclusive de son auteur
 et ne peut être en aucun cas diffusé sur quelque support que ce soit
 (web, messagerie électronique, papier, etc.) sans autorisation préalable.
La reproduction comme l'impression en sont réservées à un usage personnel.