La maladie de Sachs

de  Martin Winckler

présenté par Michel Chillot
octobre 2003

 

La maladie de Sachs est le roman d'un médecin généraliste qui écrit sous le pseudonyme de Martin Winckler, nom emprunté à un personnage du livre La Vie Mode d'Emploi de Georges Perec. 

Le thème du livre est la vie d'un médecin généraliste dans une ville de province. Pour arriver à son but, l'auteur utilise un artifice. Il endosse la voix des patients qui viennent consulter. De ce fait, le livre est écrit à la deuxième personne du singulier: le malade s'adresse directement au médecin.

Le livre se construit comme un puzzle (clin d'œil à Pérec?). Les personnages se croisent, les vies se déroulent autour d'un fil rouge, le médecin généraliste. En tant que lecteur-médecin, on se doute que l'auteur a pris des notes régulièrement pour ne pas oublier les expressions et réflexions que nous entendons au quotidien. De ce fait, j'ai parfois eu l'impression de lire un témoignage plus qu'un roman avec pour toile de fond la médecin générale.

Mais le livre cache une ambition plus secrète: un plaidoyer pour une médecine plus humaine qui cherche à calmer la souffrance physique et psychique du malade. L'auteur utilise alors le je pour fustiger les médecins qui ne respectent pas ce but. Le style devient virulent, militant, polémiste. Trop parfois, tombant avec facilité dans la démagogie. Dommage car l'auteur énonce pourtant de cinglantes vérités: 

Pendant dix ans d'études, j'ai appris à palper, manipuler, inciser, suturer, bander, plâtrer, ôter des corps étrangers à la pince, mettre le doigt ou enfiler des tuyaux dans tous les orifices possibles, piquer, perfuser, secouer, faire un "bon diagnostic", donner des ordres aux infirmières, rédiger une observation dans les règles de l'art et faire quelques prescriptions, mais pendant toutes ces années, jamais on ne m'a appris à soulager la douleur, ou à éviter qu'elle n'apparaisse. Jamais on ne m'a dit que je pouvais m'asseoir au chevet d'un mourant et lui tenir la main, et lui parler.

 

La maladie de Sachs
roman Martin Winckler
éditions POL, 474 pages
ou coll "J'ai Lu" 

 et son site: 
http://martinwinckler.com/ 

 

retour à l'index littérature

 

 

 

plan du site AMMPPU

accueil AMMPPU

AMMPPU
6 Quai Paul Wiltzer 57000 METZ
Tél : 03 87 31 98 98
Fax 03 87 32 07 14
email:
ammppu@wanadoo.fr

webmaster

un lien rompu? un oubli? une erreur? une coquille? pensez à le signaler