Janeway
Précédente Accueil Remonter Suivante

 

Signe de Janeway

 

L’endocardite bactérienne est la première complication systémique des injections non stériles pratiquées par les toxicomanes. Le "souffle fébrile" retrouve ainsi une seconde jeunesse. La gravité de cette pathologie nécessite d'y penser et le signe de Janeway permet nous de mettre sur la voie diagnostique par la simple observation des mains.

Les formes sub-aiguës d'endocardite s'installent progressivement, l'état général s'altère tandis qu'une fièvre installe ses variations au fil du nycthémère.
Cette fièvre est le signe principal, souvent intermittente mais traîne pendant plusieurs semaines.
C'est généralement l'apparition ou la modification d'un souffle cardiaque dans ce contexte fébrile qui conduit à évoquer le diagnostic.

Parfois une splénomégalie est palpable, parfois un souffle vasculaire apparaît ou un pouls disparaît par embolie artérielle périphérique.
 

4 signes cutanés sont faciles à observer:

bullet

l'apparition de pétéchies indolores (mais fugaces)
 

bullet

le faux panaris d'Osler correspondant à des nodules sous cutanés très douloureux de la pulpe des doigts, nodules rouges violacés (là aussi fugaces) 
photo sur le site de la Timone
 

bullet

le signe de Janeway correspond à un érythème de la périphérie de la paume des mains ou de la plante des pieds, prenant parfois l'aspect de macules rougeâtres ou ecchymotiques indolores.
 photos ici  et aussi ici (Osler fig A et C - Janeway fig D)
 

bullet

Le 4° signe doit être recherché systématiquement, c'est la PORTE D'ENTREE (lésion cutanée, dentaire...)

Theodore Caldwel Janeway est né à New York City. Il étudie à l'université de Yale et passe son doctorat en 1895 au Collège des médecins et chirurgiens de l'Université Columbia. C'est en en 1899 qu'il décrit le signe ci dessus . Après l'internat, il exerce à l'hôpital St. Luke de New York et il est membre du corps enseignant des médecins et chirurgiens de l'Université de New York et du Bellevue Medical College. En 1914, Janeway est professeur de médecine à l'Université Johns Hopkins School of Medicine et contribue à mettre en place un laboratoire de médecine et de chirurgie expérimentale.

En 1917, Janeway démissionne de son poste à Johns Hopkins pour s'enrôler dans les services médicaux de l'armée américaine. afin de tenter de résoudre une énigme médicale. Les jeunes recrues en formation aux États-Unis étaient décimées par une maladie dévastatrice contre laquelle ils devaient se battre dans des lits d'hôpitaux alors qu'ils avaient pensé avoir se battre dans les tranchées européennes. L'ennemi était beaucoup plus vieux que les balles, les baïonnettes et les gaz toxiques mais tout aussi meurtrier, il s'agissait des MST
(archives du New York Time du 28.10.1918).

Janeway décède prématurément 27 décembre 1917 à l'âge de 46 ans d'une pneumonie lobaire aiguë.

La notion qu’un certain niveau de pression artérielle est anormal ou pathologique date d'un article qu'a publié Janeway au début du 20e siècle. En 1913, Janeway et Brunton présentent une statistique sur 458 hypertendus où se trouvent décrites les principales conditions diagnostiques et soulignés les risques cardiaques, cérébraux et rénaux de l'affection. C'est à lui aussi que nous devons la notion d'HTA essentielle.
["A clinical Study of Hypertensive Cardiovascular Disease" Archives of internal Medicine 12 (1913): 755-98]

 

 

JMB 23.03.2008

retour index séméiologie

 

plan du site AMMPPU

accueil AMMPPU

AMMPPU
6 Quai Paul Wiltzer 57000 METZ
Tél : 03 87 31 98 98
Fax 03 87 32 07 14
email:
ammppu@wanadoo.fr

webmaster

un lien rompu? un oubli? une erreur? une coquille? pensez à le signaler
Sauf mention contraire, ce document est la propriété exclusive de son auteur
 et ne peut être en aucun cas diffusé sur quelque support que ce soit
 (web, messagerie électronique, papier, etc.) sans autorisation préalable.
La reproduction comme l'impression en sont réservées à un usage personnel.